Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 14:41


Bridget Jones Baby : bande-annonce VOST (2016) par inthefame

 

Si vous n'êtes pas à l'aise avec votre célibat, c'est probablement en partie parce que vous aussi, vous êtes victime de la pression sociale. Si si ! Avouez-le : vous aussi, vous vous dites que le parcours d'une personne normale, c'est de rencontrer quelqu'un et de faire des enfants  "la suite sur santé journal des femmes"

Marie se réveille un matin avec une drôle de sensation : elle étouffe dans sa relation avec Éric, son compagnon depuis 14 ans. Que faire? Le quitter et se retrouver seule, célibataire à 30 ans, ou rester dans une relation qui ne la satisfait plus? Les choix de Marie sont courageux mais pas toujours heureux...

Arrêter d'écouter

Eh bien non. Pour savoir ce que vous voulez vraiment, vous, il va falloir arrêter de prêter attention à ces remarques. Pourquoi les autres détiendraient-ils la vérité en ce qui VOUS concerne ?

 

 

Quelques chiffres

A DÉCOUVRIR

 

1 - Au-delà de 59 ans, la réalité des chiffres est faussée en raison des veuvages féminins, l’espérance de vie des hommes étant moins élevée que celle de leur compagne.
Source : Institut national de la statistique et des études.

Vous pensez qu’il n’y a pas assez d’hommes célibataires ? La preuve du contraire, en chiffres.

Hommes
20-29 ans : 88,34 % 
30-39 ans : 42,83 %
40-49 ans : 18,89 %
50-59 ans : 9,64 %

Femmes
20-29 ans : 78,75 %
30-39 ans : 33,01 %
40-49 ans : 14,12 %
50-59 ans (1) : 7,83 %

Pourquoi cette impression qu’il y a plus de femmes seules que d’hommes ? C’est parce qu’elles sont citadines, réussissent professionnellement et n’ont pas peur d’être vues !
« En effet, elles sont plus nombreuses en haut de l’échelle sociale, quand les hommes sont plus nombreux en bas et évoluent plutôt dans les milieux ruraux », analyse le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Les chiffres le confirment : dans les professions intellectuelles supérieures, les hommes célibataires sont 11,8 %, les femmes sont 19,2 %. Au niveau des employés, les hommes seuls sont 12,7 % et les femmes sont 9,2 %.

 

A LIRE

 La Solitude, ses peines et ses richesses de Nicole Fabre.

Résumé :
Tout humain fait l'expérience de la solitude très tôt, si bien que les expériences archaïques de l'enfance détermineront la tonalité que prendra la solitude plus tard. La solitude n'est pas forcément liée à la réalité, l'on peut se sentir seul au milieu de tous. Par ailleurs, elle n'est pas la même à tous les âges de la vie. N. Fabre en aborde toutes les facettes et réfléchit à sa singularité.


La solitude est plus souvent un ressenti qu’une réalité. Et il est parfois nécessaire d’être seul… (Albin Michel, 2004).
 Cherche désespérément l’homme de ma vie de Sylvie Tenenbaum. 
A travers des entretiens, la psychanalyste repère les schémas dont sont victimes les femmes en quête de l’amour (Albin Michel, 2004).

Dans son nouvel ouvrage, la psychothérapeute Sylvie Tenenbaum aborde le problème de la solitude amoureuse de la femme dans notre société. 
En s’appuyant sur des entretiens menés avec des femmes âgées de 28 à 45 ans, elle explique pourquoi de plus en plus d’entre elles vivent seules, et pourquoi elles se sentent « seules » alors que les hommes se sentent « libres ». 
Au fil de son enquête, elle relève les schémas relationnels dont les femmes sont prisonnières (influences du père ou de la mère, poids des générations, fausses croyances sur l’amour, etc.), et ceux qui sont à l’origine de choix inadaptés de partenaires. 
Un ouvrage clair et accessible, qui offre de vraies pistes de réflexion sur la vie et l’amour, et qui permettra peut-être à certaines de découvrir comment sortir du cercle vicieux de la solitude.
 Qui aime quand je t’aime ? de Catherine Bensaid et Jean-Yves Leloup.
Une psychanalyste et un philosophe portent un regard clinique et poétique sur l’amour (Albin Michel, 2005).

Résumé :
On parle beaucoup d'amour, on le cherche, on l'attend, on le désire, on le fuit. On espère pouvoir dire un jour " je t'aime " à celle ou celui dont on rêve, ou on le dit déjà à la compagne, au compagnon de sa vie. Mais sait-on ce que l'on dit quand on dit " je t'aime " ? Qui est ce " je " qui dit aimer ? Et de quel amour s'agit-il ?
Prenant tour à tour la parole, Catherine Bensaîd et Jean-Yves Leloup portent un double regard, psychanalytique et philosophique, clinique et poétique, sur cette quête éternelle qui nous concerne tous. Et ils nous invitent à évoluer sur une " échelle de l'amour " afin de grandir ensemble vers un amour qui ne se vit plus dans la demande et le manque, mais dans la plénitude du don.


 La Femme seule et le Prince charmant de Jean-Claude Kaufmann.
Une enquête sociologique en profondeur sur la vie en solo (Pocket, 2003).

Résumé :
Elles sont de plus en plus nombreuses, dans nos sociétés modernes, à vivre seules. Voie difficile pour ces femmes défiant une norme sociale qui les destinait au couple et à la famille. Choix diffus qui ne s'effectue pas en une fois et traduit souvent un attachement progressif à l'indépendance que leur a fait goûter cette période de leur existence. Derrière ces vies en solo se dissimulent moins la détresse et la révolte qu'un sentiment de fragilité, l'expérience d'une identité en question. Avant-gardistes timides et involontaires, ces femmes avancent à petits pas sur une trajectoire d'autonomie dont nul sociologue n'est capable de donner l'équation mais dont tous s'accordent à reconnaître l'importance : elles sont "dans l'œil du cyclone" de la dynamique de l'individualisation. Et le "Prince charmant" dans tout cela ? Figure masculine très présente dans l'imaginaire de la femme seule, il n'a toutefois plus pour vocation de libérer sa bien-aimée de la solitude ; il l'accompagne au contraire dans son itinéraire indépendant. La Cendrillon d'aujourd'hui se sert de ses rêves pour rester à distance de tous les carrosses que lui propose la société, de peur de se réveiller un beau matin enfermée dans une simple citrouille. Après La Trame conjugale, Corps de femmes, regards d'hommes et Le Cœur à l'ouvrage, Jean-Claude Kaufmann, poursuit dans cet ouvrage sa lecture en finesse du passionnant roman de la société contemporaine. --Émilio Balturi 
Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 00:33

 

IMPASSIBLE  SILENCIEUX

 

COMMENT VOIT-IL LE MONDE

 

Les psychologues supposent que leur croyance de base ressemble à quelque chose comme

Les rapports avec les autres sont imprévisibles, fatigants sources de malentendus, mieux vaut les éviter.

 

Les réactions des autres difficiles à déchiffrer

Communiquer avec autrui lui demande un effort important.

Le Schizoïde est autonome, il trouve ses satisfactions dans le monde intérieures dans l'exercice solitaire de ses facultés, il aime rêver, travaille seul, plutôt que d'aller chercher l'approbation de ses semblables.

 

Il y a beaucoup de schizoïdes chez lez informaticiens, les ingénieurs d'études, ils sont d'excellent expert dans leur discipline.

Dans les petits villages et dans la communauté agricole on à pas à passer du temps à faire connaissance pendant des heures ont se connait tout petit, les hommes restent seul à labourer pendant des heures, pendant ce temps les femmes fil ou tisse en silence.

Quand on se marie on espère les hommes qu'il soit travailleur et courageux physiquement, et peu querelleur.

Pour les femmes être dur à la tache, soumise à leur marie et Bonne Mère " avec une belle dot", un avantage pour les trappeurs, les bergers, les pêcheurs.

 

 

 

femmes-soumises.JPGhumour-soumise.JPG

Notre société impose des exigences impitoyables en terme de communication des milliers de milliards de dollars change chaque jour de main et il faut parler parler parler, même si cela se limite à vendez ou achetez



Les personnalités schizoïdes ne sont pas à la bourse ils végètent à des postes sans responsabilité.

 

 

rond-de-cuir.JPG

Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 00:25

Respectez son besoin de solitude.

La solitude est son oxygène.

Proposez-lui des situations à sa mesure ou elle limite les contacts au strict minimum.

soyez à l'écoute de son monde intérieur

 

Si vous avez la patience d'entendre des paroles originales, de découvrir un monde fascinant.

Appréciez là pour ses qualités silencieuses.

 

Réfléchissez à tous ceux qui vous épuisent parce qu'ils parlent trop, excédez par des histoires sans intérêt impossible de faire terminer une conversation ils sont de ceux ou l'on est obligé de prolonger une réunion parce qu'il ne se lassent pas de parler et de s'écouter parler !

 

Ne faite pas , n'exigez pas d'elle qu'elle exprime des émotions intenses.

Le schizoïde manque d'expression, ne l'assommez pas trop de conversation.

Ils attirent parfois des personnes avides de 'épancher sans être interrompues et qui vont leur parler, leur parler, leur parler.

Ma femme elle est comptable c'est une fille sérieuse, mais ne prononce jamais un seul mot, le problème c'est que je suis plutôt bavard du genre causant et elle pas, difficile donc de passer une soirée par semaine avec des copains.

Elle à tendance à s'isoler complètement abandonnée à son penchant naturel le schizoïde aurait tendance à finir en ermite.


PS " le transfert d'allociné à over blog à posé pas mal de Pbs disparitions de lettre ou échangse invraisemblables et disparition d'images vidéo et sons je corrige quelques années de travail de temps à autre merci.



Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 00:17

bien que dramatique ce sujet est traité avec humour avec Pierre Richard


je suis timide mais je me soigne

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 20:31

1 La psychologie laisse entendre au patient que ses symptômes ont un sens qu'il est possible de comprendre, voilà qui est très motivant.

2 grâce à un traitement de << fond>> le patient, espère une guérison radicale.

Certains psychanalystes disent qu'ils ne promettent nullement la guérison, mais c'est ce qu'espère leur patient.

3 elle propose d'être soi-même l'artisan de sa guérison pas de médicament pas de thérapeute directif

4 elle accompagne de textes de référence passionnante dont beaucoup sont compréhensible par un non-spécialiste.

Les psychanalystes n'aiment pas et n'encourage pas à lire des textes psychanalytiques.

5 elle propose une thérapie de longue durée.

Ce qui est rassurant le thérapeute sera toujours là s’il n'y a pas d'amélioration au bout de quelques années cela n'est pas vécu comme un échec " il faut continuer ".

"dans ce monde rien n'est garanti même un thérapeute peu tomber malade" yung à fait plusieurs dépressions "

 

Certains ont le goût et certaines aptitudes à verbaliser et à associer.

aucune méthode ne peut prétendre être la meilleure

 



Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 20:19

J’avais un trou dans ma culture et j'ai essayé de voir quelques films de Woody Allen, bon je commence à apprécier certain coté de sa personnalité.

Il a dit " je n'ai pas peur de la mort, mais je préfère ne pas être là quand cela arrivera"

je connais quelqu'un qui lorsqu'elle doit recevoir s'agite toute la matinée pour préparer le repas même si c'est une omelette frite, il y a un climat d'urgence, elle anticipe tous les risques pour pouvoir mieux les contrôler, il faut faire preuve de prudence, catégorie des oeufs 1 minimum, date de fraicheur, etc., etc., tension dans le timing alors que le retard ne serait pas bien grave, anticipation anxieuse, attention exagérée au risque de tension.

On se trouve dans une ambiance soucieuse trop fréquente ou trop intense par rapport aux risques de la vie quotidienne pour soi et nos proches.

Le corps est tendu, il ya une tension physique souvent excessive

et l'attention est permanente aux risques, guetter tout ce qui pourrait mal tourner, même à des risques faibles ou peu graves;

La croyance fondamentale

le monde est dangereux ou une catastrophe peut toujours arriver " peur de l'avenir"

la personne est dépressive et fait le dos rond

tout pour amortir les coups

2e croyance

en faisant très attention on peut empêcher la plupart des incidents et accidents

Mais après tout direz vous n'a t'elle pas raison.

Le monde n'est-il pas un endroit dangereux ou une catastrophe est toujours possible ?

Il suffit d'ouvrir le quotidien pour le vérifier. La croyance anxieuse et basée sur la fréquence et l'intensité" des pensées, on voit que les personnes anxieuses souffrent d'une sorte de réglage un peu trop sensible de leur système d'alarme.

Les pensées anxieuses, la tension physique et le comportement de contrôle se déclenchent trop souvent et trop intensément

 


question à ce poser : est ce un trait de personnalité ou un état

Repost 0

Présentation

  • : Lestoile dunord
  • Lestoile dunord
  • : il y a des transformations et parfois des mutations l'analyse des personnalités grace aux scénarios du cinéma nous montre la répétition de comportements comment sortir des scénarios répétitifs ce blog offre d'abord un catalogue de personnalités que l'on retrouve au cinéma
  • Contact

compteur

Recherche

traduire / translate

 

les citations du jour

communauté de twitter

 

merci de votre visite